Archive | WEB 2.0 RSS feed for this section

Un virus utilisé comme arme de guerre ?

30 Mai

Un nouveau virus informatique vient d’être identifié…..rien d’étonnant me direz-vous ?

Pourtant ce virus est  assez particulier, en effet il est en circulation depuis plus de 2 ans et à  pour mission d’espionner les ordinateurs situés au moyen-orient.

Il est nommé FLAMME et permet d’espionner les postes infectés de plusieurs manières : captures d’écrans, envoie de fichiers, et collecte d’informations.

Les méthodes d’infections sont classiques, a savoir via les clés USB, les E-mails et l’exploitation des failles de sécurité pour propager le virus a l’ensemble d’un réseau informatique.

Une question se pose naturellement, quel pays ou organisation à intérêt à espionner les ordinateurs situés au moyen-orient ? Nous laisserons les experts de la géopolitique répondre a cette question !

En tout cas, pensez à protéger votre PC !

 

 

 

Publicités

Facebook ou la difficulte de la monétisation

29 Mai

Facebook a annoncé en fin de semaine dernière une nouvelle fonctionnalité permettant, contre une somme d’argent, de forcer l’affichage du contenu d’une page de marque sur le fil d’actualité de ces membres.

Appelé « Promoted Post », cette fonctionnalité apparait au moment d’ajouter un contenu sur sa page. Un nouvel onglet (illustré sur la photo ci-dessous) permet d’affecter un budget et d’estimer le nombre de personne qui verront le post.

Il est important de comprendre la nuance entre une publicité Facebook classique, qui peut apparaitre sur la page de n’importe quel internaute s’il correspond aux critères définis (âge, sexe, centres d’intérêts,..) d’un promoted post qui apparait dans le fil d’actualité uniquement des internautes qui sont déjà fans de la page. A l’heure actuelle, Facebook estime qu’un message promotionnel d’une fan page ne touche que 16% des fans. Ce nouveau produit est donc une façon de modifier l’algorithme d’affichage de Facebook contre quelques dollars. Ce format est discutable car le fil d’actualité risque d’être spammé de publicité.

Ce qu’il faut comprendre de cette annonce est que Facebook est dans une course à la monétisation. Fort de son audience, avec presque un milliard d’inscrits, Facebook peine à faire croitre ses bénéfices. Ces doutes sont largement exprimés par les investisseurs suite à l’introduction en bourse en demi-teinte il y a quelques semaines. Le réseau social a désormais l’obligation légale de maximiser ses profits en multipliant les leviers de monétisation. Mais à quel prix ? Ce contenu risque d’en faire fuir plus d’un…

Source : http://www.webpronews.com/facebook-promoted-posts-feature-starting-to-show-up-for-some-pages-2012-05

erniere uneImage

Les conversations AIM de Mark Zuckerberg lorsqu’il était étudiant…

21 Mai

Après plus de quatre ans d’enquête, le Business Insider vient de publier plusieurs extraits de conversations entre Mark Zuckerberg (fondateur de Facebook) et ses amis, à l’époque où il était encore étudiant.

Ces discussions illustrent l’état d’esprit de Zuckerberg à l’époque des prémices de Facebook (encore appelé TheFacebook). On y apprend par exemple qu’il n’aime pas avoir de supérieur hiérarchique (I hate working under other people), qu’il a sciemment décidé de fuck [the Winklevoss] in the ear (sic).

On peut également lire MZ traiter de dumb fucks les milliers d’internautes lui ayant « confié » leurs données personnelles, une expression relativement alarmante qui explique peut-être la position du fondateur de Facebook à propos de la vie privée sur Internet.

Le « clash » avec Eduardo Saverin, co-fondateur, ou les jumeaux Winklevoss, sont aussi évoqués et révélateurs de la personnalité de Mark Zuckerberg.

Je vous laisse vous faire votre propre idée… L’article est disponible à cette adresse : http://www.businessinsider.com/exclusive-mark-zuckerbergs-secret-ims-from-college-2012-5?op=1

PS : les « captures d’écran » ne sont pas authentiques puisque basées sur des logs qui ne sont que des fichiers textes ; elles ont donc été mises en forme pour convenir aux internautes actuels, habitués à l’interface de iChat. Selon le Business Insider, les conversations sont elles strictement authentiques.

par Nicolas Peyrotte

Le « permis à points » des internautes chinois

12 Mai

Sina Weibo, service de micromessagerie Chinois revendiquant plus de 300 millions d’utilisateurs, vient d’annoncer l’introduction d’un permis à points pour ses utilisateurs.

L’usager dispose au départ de 80 points. Si celui-ci « répand des rumeurs » ou « révèle des secrets de la nation », il sera amené à les perdre. Ce système, censé juger de la bonne conduite des internautes Chinois, montre que la première puissance économique d’Asie n’est pas encore prête à embrasser les nouvelles technologies et les libertés associées au média internet.

Arrivé à 0 point, l’internaute verra son compte supprimé. Il est également possible d’en regagner à travers des activités promotionnelles.

Source : http://pro.clubic.com/blog-forum-reseaux-sociaux/actualite-493314-chine-reseau-social-sina-weibo-instaure-permis-points-eviter-debordements.html

Twitter refuse de livrer les tweets d’un activiste à la justice américaine

9 Mai

Une cour de justice américaine a ordonné à l’entreprise Twitter de lui transmettre une liste de tweets publiés par un activiste du mouvement « Occupy Wall Street » de 2011 (la révolte des « 99% », revendiquant une meilleure répartition des richesses aux Etats-Unis).

En effet, selon Twitter, les contenus publiés appartiennent à leurs auteurs respectifs, et le refus de la compagnie de se soumettre à cette demande montre son attachement à préserver les droits de ses utilisateurs, dans une époque où la notion de vie privée sur Internet est sujette à débat.

Le « twittonaute » en question, Malcolm Harris, avait publié en octobre 2011 des instructions aux manifestants pour organiser leur marche.

Twitter pourrait ici établir un précédent et, avec le soutien des autres acteurs majeurs du web, prendre des mesures solides pour protéger la vie privée de ses utilisateurs.

Reste maintenant à convaincre Facebook que cette dernière est toujours aussi cruciale aux yeux des internautes…

Plus d’infos sont disponibles ici : http://www.bbc.com/news/technology-18002548

par Nicolas Peyrotte

« Steve Jobs aurait pu se réincarner chez Microsoft « 

2 Mai

Le co-fondateur d’Apple, Steve Wozniak, a l’habitude de communiquer son avis sur les nouveaux produits de l’industrie du mobile. Lors de sa dernière intervention sur le site aNewDomain.net, il a étonné la communauté High Tech en  annonçant sa préférence pour l’OS Windows Phone par rapport à l’OS de Google « Android ».

Il souligne « le look et la beauté » du logiciel de Microsoft qui sont nettement supérieurs a ceux d’Android. Tandis que l’interface « intuitive  et magnifique» de Windows Phone se pose en référence du secteur.

Ainsi Steve Wozniak déclare que beaucoup d’éléments de l’OS de Microsoft auraient pu faire parti de l’IOS (Os d’Apple) et n’hésite pas à annoncer que ce sont des ex-employés d’Apple qui ont développé Windows Phone ou même que « Steve jobs aurait pu se réincarner chez Microsoft. »

Malheureusement pour Microsoft, malgré les éloges de son concurrent, les ventes de Smartphones Windows phones ne sont pas à la hauteur espérée – Nokia, qui équipe ses smartphones de l’OS de Microsoft, vient de perdre son rang de numéro 1 des fabricants de mobiles mondial (premier semestre 2012).

Le declin de Digg

1 Mai

Digg est un agrégateur de contenus alimenté par les internautes. Le site est considéré comme l’un des pionniers du « social news ». Les internautes peuvent soumettre des liens et voter pour déterminer quels articles méritent d’être mis en première page. Il n’y donc pas de rédacteur en chef décidant du contenu éditorial, mais à la place une communauté autonome choisissant ses propres centres d’intérêts.

Longtemps considéré comme l’une des startups les plus prometteuses, la société de Kevin Rose – entrepreneur connu dans la Silicon Valley – compte se séparer de son équipe technique. Autrement dit, le site est mort, ou est voué à mourir. En 2008, une première tentative de vente à Google pour 200 millions de dollars avait déjà échouée.

Comment peut-on expliquer la fin du chouchou de San Francisco ?
La principale raison est l’émergence de concurrent comme Facebook, où beaucoup de liens sont échangés directement entre amis, et l’arrivée de site tel que Reddit, désormais le plus gros agrégateurs de lien anglophone du monde.

Le web 2.0 montre la volatilité des business models en place. Des mastodontes (Yahoo, MySpace) peuvent tomber en l’espace de quelques années si la communauté est séduite par une autre plateforme. La fidélité reste l’une des grosses problématiques à laquelle tout entrepreneur du web 2.0 doit continuellement faire face. Nul doute que Mark Zuckerberg travail nuit et jours pour maintenir sa communauté de presque un milliard d’utilisateurs Facebook.

 

Source : http://techcrunch.com/2012/05/10/its-official-digg-engineers-are-joining-washington-posts-socialcode/