Archive | mars, 2012

Un employé d’Omgpop (studio racheté par Zynga) choisit délibérément de ne pas travailler pour Zynga à cause des valeurs défendues par la marque

27 Mar

Zynga est l’un des principaux développeurs et éditeurs de jeux online et mobile. Attiré par le succès de DrawSomething, un jeu conçu par Omgpop, Zynga a choisi de racheter ce studio pour 210 millions d’euros. Tous les employés d’Omgpop sans exception se sont vus proposer de nouveaux contrats juteux avec nombreux bénéfices et revalorisations salariales. Tous ont accepté sauf un : Shay Pierce.

La raison : Connectrode. Un petit jeu qu’il a développé indépendamment, et dont le contrat menaçait les droits. Entre un meilleur salaire ou la préservation de ses droits sur Connectrode, Shay Pierce a fait son choix et a décidé de ne pas adhérer aux valeurs de Zynga, au coeur de nombreuses critiques dans les journaux du web à cause de leur politique d’expansion douteuse.

Le récit complet est disponible ici : http://www.gamasutra.com/view/news/167244/Turning_down_Zynga_Why_I_opted_out_of_the_210M_Omgpop_buy.php

par Nicolas Peyrotte

Jeux vidéos : le passage de Team Fortress 2 en Free-To-Play multiplie les revenus par 12

13 Mar

Ce post n’a pas pour but d’étudier en détail les changements apportés au jeu Team Fortress 2, mais de montrer que l’univers du gaming est en train de voir son modèle économique changer radicalement.

Il y a quelques années, le business model des jeux vidéos était comparable au reste des produits de grande consommation : il s’articulait uniquement autour de la vente des jeux, sans aucun artifice. Une somme fixe est dépensée pour profiter de 100% du contenu. C’était le cas de Team Fortress 2. Puis les éditeurs ont introduit le concept de ‘recurring fee’ : l’exemple de World of Warcraft (une somme initiale est dépensée pour acheter le jeu, puis des payements réguliers sont obligatoires pour pouvoir continuer à jouer).

Le Free-To-Play représente la dernière innovation en terme de business model dans le monde du jeu vidéo : le jeu est disponible gratuitement pour tous, sans exception. Mais seule une partie du contenu est accessible (en proportion variable, généralement avec un minimum de 50%), le reste du jeu étant débloquable en petites parts (nouveaux mondes, nouveaux personnages, nouvelles armes…) grâce à des micropayements (en général inférieurs à 2€). Le jeu de Valve, Team Fortress 2, était au départ payant puis est passé en free-to-play. Les revenus qu’il a générés se sont vus multipliés par 12…

Plus d’infos sont disponibles ici : http://gamasutra.com/view/news/164922/GDC_2012_How_Valve_made_Team_Fortress_2_freetoplay.php

par Nicolas Peyrotte