Comment transformer un objet en tablette tactile ?

31 Mai

C’est ce que propose la start-up berlinoise ÜBI.

Grâce a l’ouverture de la plateforme de développement dédié a la Kinect de Microsoft, des ingénieurs ont créé une application permettant de transformer un objet en tablette tactile.
Pour cela, ils utilisent un ordinateur, un vidéo-projecteur, le capteur Kinect et l’objet en question, en l’occurrence une vitre.

Vous pouvez visionner une vidéo de démonstration sur ce site

Ils prévoient de commercialiser cet « vitrine tactile » au prix de 450€, elle pourrait servir lors de présentations pour les entreprises, et aux divertissements pour les particuliers. On peut notamment penser que c’est un bon support pour les documents « PowerPoint » ou bien pour jouer au jeu type « Angry Birds ». On utilisation peut donc être très variée et possède donc un marché potentiel assez grand.

Mais….

Cette nouvelle utilisation de la Kinect me fait penser au nouveau gadget LEAP dont nous parlons dans cet article, commercialisé pour seulement 70 USD tout en offrant une précision 100 fois plus élevé que le capteur Kinect……

Aurevoir Google Map….

30 Mai

…..Bonjour Apple Map !

C’est en effet ce qui risque d’arriver pour les utilisateurs d’Iphone !

D’après le site BGR, le nouvel OS d’Apple ( iOS 6) intégrerai un logiciel de cartographie développé par Apple. Celui-ci aurai pour but de remplacer Google Map actuellement installé nativement sur les iphone.

l »Apple Map » apporterai une vision en 3D des cartes, de nouvelles couleurs ainsi qu’une barre de navigation totalement repensée.

La date de sortie de l’iOS 6 n’est pas officiellement fixée, mais comme chaque année la conférence dédié aux développeurs (Worldwide Developers Conference) devrait se tenir au cours du moi de Juin pour une sortie quelques semaines après.

Affaire à suivre !

Un virus utilisé comme arme de guerre ?

30 Mai

Un nouveau virus informatique vient d’être identifié…..rien d’étonnant me direz-vous ?

Pourtant ce virus est  assez particulier, en effet il est en circulation depuis plus de 2 ans et à  pour mission d’espionner les ordinateurs situés au moyen-orient.

Il est nommé FLAMME et permet d’espionner les postes infectés de plusieurs manières : captures d’écrans, envoie de fichiers, et collecte d’informations.

Les méthodes d’infections sont classiques, a savoir via les clés USB, les E-mails et l’exploitation des failles de sécurité pour propager le virus a l’ensemble d’un réseau informatique.

Une question se pose naturellement, quel pays ou organisation à intérêt à espionner les ordinateurs situés au moyen-orient ? Nous laisserons les experts de la géopolitique répondre a cette question !

En tout cas, pensez à protéger votre PC !

 

 

 

Blackberry, la fin d’une époque

29 Mai

Souvenez-vous, il n’y a pas si longtemps :  Impossible de prendre le métro sans voir ces petites briques noires dans les mains des cadres allant au travail. Impossible également d’éviter le phénomène BlackBerry messenger dans les cours des lycées, ou tout le monde s’échangeait son PIN BBM plutôt que son numéro de téléphone.

Comment est-ce possible, qu’en l’espace de seulement 4 ans, le colosse du marché des mobiles professionnels puisse se retrouver dans une telle situation ? En effet,  si l’on en croit les sources des journalistes au Globe and Mail, RIM va prochainement annoncer la suppression de 2000 emplois dans les semaines à venir.

L’entreprise perd chaque année des parts de marchés, aujourd’hui à 6,7%. La cause : Apple et Samsung. Ces deux géants ont conquis l’industrie et sont les deux seuls acteurs réalisant un bénéfice sur ce secteur.

Cette cause est cependant réductrice. Mon avis porte notamment sur le manque de maturité et de vision de RIM. Les BlackBerry étaient rois au début des années 2000, avec la possibilité de communiquer par tous les biais (mail, messenger). Cette avance considérable dans le domaine a occulté aux dirigeants le nouveau paradigme qui était lentement en train de s’effectuer. Le mobile n’était plus un simple communication device mais devenait désormais un mini pc, capable d’effectuer la plupart des fonctionnalités que l’on attend de son ordinateur de maison. Apple et Google ont bien compris cette mutation au travers le développement de leur OS très riche et capable de faire tourner des applications tierces. Une fois de plus, il n’y a pas de secret, l’innovation est toujours le vrai moteur de l’économie numérique.

Des rumeurs – déjà – circulent sur le rachat de RIM par Microsoft. A suivre de près…

 

Source : http://www.theglobeandmail.com/report-on-business/rim-prepares-for-radical-measures-with-global-restructuring/article2444117/

Facebook ou la difficulte de la monétisation

29 Mai

Facebook a annoncé en fin de semaine dernière une nouvelle fonctionnalité permettant, contre une somme d’argent, de forcer l’affichage du contenu d’une page de marque sur le fil d’actualité de ces membres.

Appelé « Promoted Post », cette fonctionnalité apparait au moment d’ajouter un contenu sur sa page. Un nouvel onglet (illustré sur la photo ci-dessous) permet d’affecter un budget et d’estimer le nombre de personne qui verront le post.

Il est important de comprendre la nuance entre une publicité Facebook classique, qui peut apparaitre sur la page de n’importe quel internaute s’il correspond aux critères définis (âge, sexe, centres d’intérêts,..) d’un promoted post qui apparait dans le fil d’actualité uniquement des internautes qui sont déjà fans de la page. A l’heure actuelle, Facebook estime qu’un message promotionnel d’une fan page ne touche que 16% des fans. Ce nouveau produit est donc une façon de modifier l’algorithme d’affichage de Facebook contre quelques dollars. Ce format est discutable car le fil d’actualité risque d’être spammé de publicité.

Ce qu’il faut comprendre de cette annonce est que Facebook est dans une course à la monétisation. Fort de son audience, avec presque un milliard d’inscrits, Facebook peine à faire croitre ses bénéfices. Ces doutes sont largement exprimés par les investisseurs suite à l’introduction en bourse en demi-teinte il y a quelques semaines. Le réseau social a désormais l’obligation légale de maximiser ses profits en multipliant les leviers de monétisation. Mais à quel prix ? Ce contenu risque d’en faire fuir plus d’un…

Source : http://www.webpronews.com/facebook-promoted-posts-feature-starting-to-show-up-for-some-pages-2012-05

erniere uneImage

Un petit objet qui va faire du bruit : LEAP

28 Mai

Vous connaissez sans doute les capteurs de mouvements des célèbres consoles de jeux vidéos de Nintendo et de Microsoft. Mais connaissez-vous « Leap » ?

Derrière ce petit mot se cache une grande technologie qui risque de chambouler les habitudes de millions de personnes en termes d’IT.

Leaps est un capteur de mouvements. Il permet à l’utilisateur d’interagir avec son ordinateur grâce à des gestes. Placé sous l’écran de l’ordinateur, le capteur a les dimensions d’une clé USB. Il repose sur le même principe que la Kinect de Microsoft mais est 100 fois plus précis.

La stars-up californienne à l’origine de LEAP prévoit de mettre en place une plateforme pour développeurs afin qu’ils puissent créer des applications utilisant LEAP. Le prix de vente de se capteur est de 70$, nul doute qu’à ce prix, le succès a de grandes chances d’être au rendez-vous.

Pour vous faire une idée plus nette de cette nouvelle technologie, voici la vidéo de présentation .

Bon visionnage !

Le smartphone Facebok

28 Mai

Les rumeurs sur un éventuel smartphone Facebook sont de retours. En effet, selon le New York Times,  la firme récemment entrée en bourse aurait récemment embauché plusieurs ingénieurs ayant évolué chez Apple, et ayant également travaillé sur l’iPhone. Certains spéculateurs attendent un Facebook Phone courant 2013.

Il s’agirait donc déjà de la troisième tentative de Facebook en ce qui concerne le hardware. Pourquoi tant d’acharnement?  Tout simplement parce que l’usage de Facebook sur mobile explose, et qu’avoir le contrôle total de la plateforme permettra peut-être à Mark Zuckerberg de trouver (enfin!) un moyen de monétiser ce type d’usage. En effet, la taille des écrans des terminaux mobiles rend plus difficile l’intégration des publicités classiques.

Source : http://bits.blogs.nytimes.com/2012/05/27/facebook-tries-tries-again-on-a-smartphone/